«

»

Jan 17

Brexit : « Accord ou pas accord, nous devons être prêts à soutenir nos entreprises »

La Chambre des communes a rejeté ce mardi 15 janvier 2019, à une très large majorité (202 voix pour, 432 voix contre), l’accord établissant les futures relations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.

C’est un désaveu pour Theresa May qui n’a pas obtenu de majorité pour l’accord qu’elle a négocié avec l’Union européenne. 432 voix contre, c’est un résultat sans appel. Nous avons à présent quatre possibilités de scénarios : une sortie du Royaume-Uni sans accord, une renégociation majeure de l’accord avec une extension de la date du Brexit, un nouveau référendum ou des élections anticipées. Dans tous les cas, l’avenir des relations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni reste incertain.

Britanniques-doivent-prononcer-referendum-23-2016-lappartenance-Royaume-Uni-lUnion-europeenne_0_728_499

Les conséquences d’un «no deal» avec le Royaume-Uni seraient désastreuses pour l’Europe, pour la France mais également pour la Bretagne. Je rappelle que le Royaume-Uni est un partenaire important pour l’économie bretonne et que de nombreuses entreprises seront pénalisées en cas d’absence d’accord. La mise en place de barrières tarifaires pourraient nuire considérablement aux exportateurs bretons.  Le tourisme ou encore le secteur de la pêche seront également mis à mal. Une grande partie de la flotte française pêche dans les eaux britanniques. Si les pêcheurs français ne bénéficient plus d’un accès aux eaux et aux ressources, ils ne pourront plus continuer leur activité. Mais les conséquences ne sont pas uniquement économiques. Nous devons également assurer la protection des droits des citoyens européens établis au Royaume-Uni.

En tout état de cause, accord ou pas accord, nous devons dès maintenant prévoir des aides logistiques et financières pour ne pas arriver le jour du Brexit sans plan de soutien pour les entreprises en difficulté. Ceci est vrai pour tous les secteurs d’activités. Nous devons être prêts en cas de « no deal ».