«

»

Nov 15

Les langues régionales contribuent à la richesse culturelle de notre pays

J’ai voté ce mardi 13 novembre, au Parlement européen, en faveur d’un rapport qui reconnait le rôle des langues régionales et minoritaires au sein de l’Union européenne. Ce rapport d’initiative invite la Commission européenne à agir en faveur d’une plus grande reconnaissance et inclusion de ces langues, dans certains domaines clés comme l’éducation ou la culture. Il y a en effet 24 langues officielles dans l’Union européenne, mais plus de 60 langues régionales et minoritaires sont parlées par 50 millions de citoyens.

220px-Flag_of_Brittany_(Gwenn_ha_du).svg

Les discriminations persistent à l’encontre de personnes pratiquant des langues régionales et minoritaires. Cette situation n’est pas tolérable. Ces langues, ancestrales, contribuent à la richesse culturelle de notre pays et sont le reflet de cultures et de traditions riches. Dans un contexte d’internationalisation grandissante, ces langues sont des repères sociaux et culturels importants pour les citoyens européens. Reconnaitre le rôle des langues minoritaires et régionales ne saurait cependant porter atteinte à l’unité de la Nation française, à laquelle je suis attaché: la République est une et indivisible. Cependant, en tant que Breton, je suis évidemment très attaché à la reconnaissance de notre langue régionale.