«

»

Mai 22

Budget européen : les agriculteurs seront les premières victimes des coupes budgétaires de la PAC

En annonçant une baisse de 9,5% du soutien direct aux revenus des agriculteurs dès 2021, la Commission européenne s’est tirée une balle dans le pied !

La Commission Européenne propose que la Politique agricole commune (PAC) soit amputée de près de 3,9 milliards d’euros en moyenne chaque année. Ce chiffre est largement supérieur à la contribution du Royaume-Uni qui aura quitté l’Union européenne à ce moment-là. Il est normal que le budget général de l’Union baisse à cause du Brexit car nous passons de 28 membres à 27. Toutefois, la Commission profite de ce départ pour délibérément proposer des coupes budgétaires drastiques. C’est inadmissible ! Cela conduirait directement à une baisse des revenus agricoles en France et en Europe.

 banque_centrale_europeenne_0

La PAC n’est pas le seul fonds à subir ces coupes budgétaires. Le Fonds européens des affaires maritimes et de la pêche (FEAMP) serait lui-même amputé de près de 300 millions d’euros sur la période 2021-2027. Il était pourtant plus cohérent de garder le même budget et d’en modifier la structure pour rendre le fonds plus efficace.

C’est à présent aux États membres de délibérer sur cette proposition de la Commission et au Parlement d’approuver ce budget. Je serai un parlementaire intransigeant ! Nous ne pouvons pas demander à nos agriculteurs l’impossible sans leur en donner les moyens !